Thuin: la Distillerie de Biercée souffle ses 70 bougies (photos et vidéo)

Depuis maintenant 70 ans, la Distillerie de Biercée a à cœur de proposer des produits divers, mais surtout de qualité. Une entreprise qui continue de grandir, tout en restant proche de l’artisanat de ses débuts. Depuis 1946, la distillerie ravit les papilles et ce grâce aux quatre générations de distillateurs qui s’y sont succédé. « Cela fait 25 ans que je travaille ici », évoque Christophe Mulatin, maître distillateur, « j’ai vu cette société évoluer… Mais tout en gardant son ADN de base : une distillerie familiale et artisanale. »

Un distillateur qui a un lien avec les débuts de cette belle histoire. « Le père Juste, créateur de la Distillerie, est mon arrière-grand-oncle », confie-t-il, « l’histoire part d’un verger. À l’époque, il fallait faire quelque chose de ces pommes, qui ne pouvaient pas être mangées par les vaches. Elles risquaient des coliques. Ils les ont ramassées et transformées en eau-de-vie. » Le tout premier alambic trône d’ailleurs toujours fièrement dans l’entrée de l’actuel bâtiment.

« Dans les années 70’, il y a eu un arrachage massif des arbres », ajoute le distillateur. « Nos ancêtres ont dû s’adapter en produisant des eaux-de-vie de framboise ou de mirabelle. » Jusqu’à LA création. « En 1981, le troisième distillateur a inventé l’Eau de Villée. Cette création a fait exploser les ventes, nous avons fait fois dix grâce à cela. » La Distillerie a pris un nouveau tournant. « Du nouveau matériel a été acheté dans le courant des années 90’. En 2000, la distillerie quittait Biercée pour Ragnies. » C’est la belle ferme de la Cour qui accueille désormais l’imposant matériel de ce fleuron régional. Un endroit qui s’est aussi développé avec le temps, notamment en termes de tourisme.

Retrouvez toutes les informations dans la Nouvelle Gazette de ce samedi.