Amay: la mère de la présumée meurtrière Nadège Laitem, vient aussi d’être inculpée

Pour rappel, Nadège avait porté plusieurs coups de couteau à son père, dont un mortel. Elle est depuis lors écrouée à Lantin. Mais on a appris que la maman de Nadège, épouse du défunt, a également été privée de liberté. Elle est inculpée en qualité de coauteur d’homicide volontaire.

Au fil de l’enquête instruite par le juge Frenay, quelques éléments de participation potentielle de la maman sont apparus. Ils justifient son inculpation et son incarcération.

En substance, le couteau assimilé à l’arme fatale ainsi que le délai entre les faits et le moment où la famille a appelé les secours sont deux paramètres qui retiennent l’attention des enquêteurs et ont engendré la seconde inculpation, au pied du week-end.

Nadège ne serait donc pas la seule à “ porter le chapeau ”.

Conseil de Carole Thirion, Me Wilmotte a pris acte de cette décision, avant comparution devant la Chambre du Conseil ce mardi.

“ Ma cliente est très étonnée par l’évolution judiciaire de l’enquête ”, explique l’avocat hutois, qui évoque “ l’explosion brutale et dramatique d’une famille ”, dans laquelle l’alcool et une violence latente jouaient un rôle déterminant. “ Cela rendait les rapports humains complexes. ”

Me Wilmotte ne demandera pas à tout prix la libération de sa cliente dans les plus brefs délais, “ je veux permettre au juge d’instruction de travailler sereinement. ”

Précisons qu’il s’agit bel et bien d’un meurtre, le parquet confirme qu’il n’existe aucun élément de préméditation.