Le clos des Récollets: la saveur à l’Ardennaise

D’abord, puisque c’est ce qu’on voit, pour le lieu. Bâtisse de pierres, endroit oblige, un restaurant dans une petite ruelle chaleureuse mais avec toutes les commodités d’usage (dont un parking, et croyez-moi, dans la région, ce n’est pas négligeable).

A l’intérieur, on privilégie le blanc, le bois et la pierre. Et surtout l’ambiance familiale puisque Frédéric travaille avec son épouse. Bref, très vite, vous vous sentez à l’aise. Et son épouse Angélique a bon goût. Encore une fois en toute simplicité.

Le restaurant (40 couverts) est chaleureux, pas guindé.

Et dans l’assiette

L’homme est passionné des bons produits et ça se sent … et ça se goûte. Il l’avoue, il aime les poissons et les crustacés. Il aime travailler les Saint-Jacques au caramel de citron par exemple. Mais, c’est de saison, le chef concocte aussi le filet de biche sauce poivrade. Oui, la sauce, le professionnel aime bien. Et ça tombe bien nous aussi.

Après des amuse-bouches en suffisance, nous avons le choix entre trois menus (en plus de la carte). Carte et menus qui changent 5 fois par an : « Avec moi, tout est possible », sourit-il. L’équipe du Clos des Récollets est composée de 8 personnes, dont Fabrice, en qui vous pouvez faire entièrement confiance pour le service et les vins. Discret mais efficace, il surveille votre table sans que vous vous en rendiez compte. On vous conseille donc de prendre un des menus, vin compris. Vous en aurez aussi en suffisance, comme pour les assiettes. Menu gastronomique (5 services pour 106 euros, vins compris) ; menu gourmand (4 services, 87 euros) ou menu du Clos à 55 euros, vins compris. El là notamment on a le choix en entrée d’une tarte fine de girolles, confiture d’aubergines, copeaux de jambon cru, caramel bordelais ou saumon fumé, gelée de cresson et citron, toast croquant, crème de raifort et herbes aromatiques. Nous, on a apprécié la fraîcheur et le mélange des goûts. En plats, poisson ou viande au choix. De la joue de cochon ibérique, polenta crémeuse aux olives, herbes fraîches et sauce au thym. Ou peut-être un peu plus léger : le lieu jaune cuit, coco de Paimpol et tomates confites, jus épicé au chorizo. Reste ensuite un choix entre un crumble de pommes (qui passe très bien) ou un plateau de fromages (eux aussi locaux). Un menu que l’on recommande pour le rapport qualité/prix. Promis vous ne sortirez pas de table en ayant faim !

Et si on restait ?

Ah oui, si vous avez encore envie de profiter de la ville ou de Durbuy, le Clos des Récollets compte 8 chambres confortables et le chef et son épouse propose des formules : nuit + repas + petit-déjeuner.

Ça vaut donc la peine d’essayer mais un petit conseil : il est vraiment utile de réserver. Là-bas, le bouche à oreille fonctionne plutôt bien ! Et en plus, on a envie d’y retourner !

Fermé le mardi et le mercredi. Infos : www.closdesrecollets.be