Playoffs NBA: Miami et son “Big Three” éliminent Boston de la course au titre

Miami s’est qualifié dans la nuit de mercredi à jeudi pour la finale de Conférence Est des playoffs en sortant Boston, finaliste malheureux face aux Lakers l’an passé. LeBron James, passé cet été de Cleveland à la Floride, peut donc savourer une douce revanche sur des Celtics qui lui avaient fait tant de mal lorsqu’il défendait les couleurs de la franchise de l’Ohio. Le “King” est enfin venu à bout de d’équipe qui l’a bouté hors des playoffs en 2008 et 2010, l’équipe qui l’a forcé à quitter Cleveland sur un constat d’échec pour rallier “ South Beach ”, où il a constitué avec Wade et Chris Bosh un “ Big Three ” pour gagner le titre, comme l’avait fait Boston en 2008.

Les Miami Heat ont gagné mercredi à Boston (97-87) pour enlever la série en cinq matches et ils affronteront Chicago ou Atlanta pour une place en finale NBA, un stade des playoffs que Miami n’a plus atteint depuis 2006 et leur sacre face aux Dallas Mavericks.

Super LeBron dans le money time

LeBron James a joué un rôle clé en marquant les dix derniers points de la partie en l’espace de deux minutes: deux paniers à trois points, un dunk pour conclure une interception et une pénétration dans la raquette pour un shoot près du panier. Les yeux exorbités, comme transcendé, il a regardé la foule et pris la pose sous les acclamations et, après la sonnerie finale, s’est longuement agenouillé sur le parquet, savourant le moment avant d’aller embrasser son coéquipier et ami Dwyane Wade. “ Cela me prendrait deux heures pour vous dire exactement ce que j’ai ressenti à la fin du match, j’étais submergé d’émotion ”, a expliqué James. “ Arriver à battre enfin cette grande équipe, après ce que j’ai pris dans la figure cet été quand j’ai annoncé ma décision de partir de Cleveland...

“ Désolé pour Cleveland ”

Il y a un an, à ce stade des demi-finales de Conférence, les Celtics avaient été sans pitié pour Cleveland, terrassé à domicile 120-88 au match N.5. Le sixième match de la série avait été le dernier pour James dans l’Ohio, accusé de tous les maux, notamment de ne pas savoir finir les matches de playoffs. Quelques semaines plus tard, il annonçait maladroitement dans une émission télévisée son départ pour Miami, déclenchant un tsunami de critiques. “ Je m’excuse pour la façon dont mon départ de Cleveland s’est déroulé ”, a dit James. “ Mais Miami était une occasion qui ne se présente qu’une fois. Les Celtics sont une équipe admirable. Ce qu’ils ont fait en 2008 (NDLR: quand Ray Allen et Kevin Garnett ont rejoint Paul Pierce pour former le Big Three et gagner le titre NBA), c’est la raison pour laquelle Chris, Dwyane et moi avons décidé de jouer ensemble cette année.