Turtelboom veut mettre la police sur Twitter

"Twitter est un outil de choix pour illustrer l'adage 'la police est votre amie'. Le support peut faire baisser le seuil à franchir avant de se tourner vers la police. En plus, Twitter peut être pour la police un moyen de fournir de l'information", explique-t-elle. 

Plusieurs corps utilisent d'ores et déjà le média social, mais il n'y a pour l'instant aucune politique générale en la matière. Un groupe de réflexion vient donc d'être créé au sein de la police fédérale pour remédier à cette lacune.