Fabrice Grosfilley n'est plus le rédacteur en chef des JT de RTL: "Je suis heureux"

Voici le communiqué de RTL:

"Après près de 3 ans passés au poste de Rédacteur en chef, nous avons décidé de confier à Fabrice Grosfilley, une fonction transversale (radio/télé/web) de couverture de l'actualité politique, avec le titre de Rédacteur en chef adjoint. Fabrice est un expert reconnu en la matière et il aura pour mission d'épauler le Directeur de Rédaction et les Rédacteurs en chef dans ce domaine bien spécifique où RTL souhaite conserver et accentuer son statut référentiel.

Depuis août 2008, dans une période particulièrement riche en actualité, Fabrice a accompli un travail remarquable au poste de Rédacteur en chef de la télévision. Nous tenons à le remercier chaleureusement pour son investissement personnel, pour sa loyauté et pour les résultats obtenus. Nous lui souhaitons aussi plein succès dans ses nouvelles fonctions.

Gregory Willocq a accepté notre proposition de lui succéder au poste de Rédacteur en chef de RTL TVI. Agé de 40 ans, Gregory est entré à RTL TVI en 1994. Il y mène depuis une brillante carrière, d'abord comme journaliste, puis, depuis 2002, comme présentateur des journaux de 13 et 19h. Grégory quittera la présentation à sa prise de fonction.

Il relève aujourd'hui un nouveau défi. Sa responsabilité sera d'assurer l'animation éditoriale de l'équipe télé et de veiller à la cohérence de nos contenus rédactionnels  dans l'objectif de maintenir et de renforcer notre position concurrentielle.

Grégory travaillera aux côtés du Directeur de la Rédaction et avec l'appui de ses Rédacteurs en chef adjoints chargés de l'édition des journaux, Marie-France Muschang et Philippe Malherbe.

Gregory et Fabrice occuperont leurs nouvelles fonctions à partir du 1er septembre. D'ici là, chacun remplira sa mission actuelle et travaillera de concert à une transition harmonieuse."

Fabrice Grosfilley: "Sachez que je suis heureux"

Fabrice Grosfilley dans ses fonctions de rédacteur en chef adjoint aura une responsabilité transversale au niveau politique que ce soit en radio - web ou télé. Trois médias qu'il connaît bien. Promotion, mis sur une voie de garage? vendredi soir, nous avons contacté l'intéressé qui n'a pas été volubile mais dont la voix était plutôt posée. Si on le dérange: "Oui, parce que là, je regarde Thalassa avec mes enfants" réplique-t-il. Peut-il nous expliquer ce "changement"? "Je n'ai rien à ajouter. Je crois que toute la presse a reçu un communiqué de la chaîne d'RTL-TVI. Tout est dit, je n'ai rien à ajouter". Et puis, il conclut tout de même: "Enfin si, vous pouvez bien écrire quelque chose et je ne vais rien ajouter d'autre. Sachez que je suis heureux parce que je retourne à mes premières amours".

Première réaction de Willocq:

"Je n’avais jamais envisagé cette fonction... et je ne la convoitais pas non plus", nous déclare Grégory Willocq suite à sa nomination de rédacteur en chef de RTL-TVI. "La proposition m’a été faite, il y a une dizaine de jours et j'ai accepté le poste après un week-end de réflexion". Qui prendra le relais à la présentation du JT de 13 heures? " Ce n’est pas encore décidé, mais il n’y a aucun souci à se faire, il y a beaucoup de gens qui ont du talent et du répondant pour ce poste-là".