La Brussels Boxing Acadamy remporte le prix de la Ligue des droits de l’Homme

«A l’heure où les mesures gouvernementales visant à lutter contre la radicalisation et le terrorisme investissent essentiellement, pour ne pas dire exclusivement, dans la surenchère sécuritaire, l’équipe de la BBA investit plutôt dans les jeunes pour tenter d’accroître, à travers le sport, leur capital de confiance et d’émancipation», souligne la LDH.

«En remettant le Prix Régine Orfinger-Karlin à la BBA, nous avons voulu envoyer un message d’encouragement à ces jeunes des quartiers difficiles qui veulent s’émanciper, se réaliser et mettre ainsi un uppercut aux clichés et stéréotypes les concernant».

La Brussels Boxing Academy est active depuis 2003 à Bruxelles. Quatre entraîneurs professionnels, parmi lesquels un coach en charge du suivi social, accueillent chaque semaine entre 300 et 400 jeunes boxeurs et boxeuses dans une école du centre de la capitale.

Membre de D’Broej, une association visant à l’émancipation des jeunes, le club de boxe est une organisation de première ligne qui se concentre, grâce à la boxe et divers projets extra-sportifs, sur les jeunes de quartiers bruxellois difficiles, comme Anneessens ou Molenbeek.