Fisc: à partir d’aujourd’hui, vous êtes gagnant!

Le “ tax freedom day ” 2011 est donc tombé le 6 juin. Alors que c’était le 8 juin en 2010 et le 10 juin en 2011.

Parce qu’on est moins taxé? Mais non, parce qu’on n’a pas de gouvernement. Et donc que l’État fédéral ne peut pas voter de nouveaux impôts.

Merci Elio et Bart ”, lance, ironique, Thierry Afschrift.

Lequel précise que, si l’on ne prend en compte que les travailleurs, ce “ jour de libération fiscale ” n’interviendra que le... 29 juillet. L’explication? La Belgique figure au premier rang mondial en matière de taxation sur les revenus du travail.

A contrario, parce que les revenus mobiliers et immobiliers sont moins taxés, les rentiers peuvent avoir le sourire. Un Belge qui ne vivrait que des intérêts de bons d’État s’en mettrait plein les poches depuis... la fin février. Sont aussi favorisés les spéculateurs et les gros propriétaires.

Mais sachant qu’il faudra dégoter une vingtaine de milliards d’économie d’ici 2015 pour revenir à l’équilibre budgétaire, la date du “ tax freedom day ” risque d’être retardée de plusieurs jours dans les prochaines années. Et cette fois, pour tous.