Les déchets nucléaires de Tihange et de Doel s’accumulent: Electrabel n’a plus l’autorisation de les traiter

Les déchets nucléaires de Tihange et de Doel s’accumulent depuis un an sur les sites des centrales. Electrabel ne dispose en effet plus de l’agrément délivré par l’Ondraf, l’organisme public chargé de la gestion des déchets radioactifs et des matières fissiles, depuis décembre 2015, révèle L’Echo vendredi.

Cet agrément concerne le traitement, le conditionnement et l’enlèvement des déchets radioactifs.

Electrabel et l’Onfraf confirment l’information.

Sans cet agrément, les déchets nucléaires sont entreposés sur les sites mêmes des centrales et ne partent plus vers Belgoprocess, la filiale industrielle de l’Ondraf, à Dessel.