Le centre du Vietnam sous les eaux, 24 morts

Une catastrophe évaluée à 738 milliards de dongs, soit 31 millions d’euros, précise le rapport du comité national de lutte contre les inondations et les tempêtes.

La zone la plus touchée est la province côtière de Binh Dinh au sud de Hoi An, où 16 personnes sont décédées et deux autres ont disparu alors que des centaines de maisons sont actuellement sous les eaux.

Dans l’intérieur des terres, des milliers de maisons et plus de 32.000 hectares de cultures ont été endommagés et de nouvelles pluies sont attendues dans les jours à venir.

«C’est inhabituel de voir votre ville touchée par des inondations au mois de décembre», a déclaré Nguyen Thi Hon, propriétaire d’un restaurant dans la vieille ville d’Hoi An, où certains touristes ont dû être évacués de leurs hôtels.

«Nous sommes habitués aux inondations mais cela affecte tout de même nos vies et nos affaires», a-t-elle ajouté, évoquant les touristes forcés de visiter la ville sur des barques.

Le Vietnam est frappé par plus d’une douzaine de tempêtes ou de typhons chaque année.

L’an passé, les catastrophes naturelles ont fait plus de 150 victimes dans ce pays communiste d’Asie du Sud-Est.