Le « throat hit » ou « effet fond de gorge »

Il existe trois générations de cigarette électronique. La deuxième est la plus simple à utiliser pour les débutants-vapoteurs, mais la troisième (les « Mod's », à base carrée) est conseillée aux gros fumeurs car elle est plus performante dans la personnalisation des besoins de chacun. A condition de savoir bien s'en servir, d'où l'intérêt, une fois encore, de demander conseil à un tabacologue ou en e-boutique.

« Il est important pour l'ex-fumeur d'avoir le « throat hit », ce réflexe/grattement de fond de gorge qu'il avait avec sa cigarette classique, et que la nicotine aille vite au cerveau », précise Régine Colot, tabacologue à la Fondation contre le cancer (Tabacstop.be). Ce « gratouillis » peut s'obtenir grâce à la sophistication des Mod's, en jouant sur le voltage et l'ampérage de la e-cigarette (infos sur stoptabac.ch, « obtenir le meilleur hit »).

Petit rappel aux candidats-vapoteurs : la vente d'e-cigarette sur internet est interdite en Belgique... Méfiance, également, vis-à-vis des produits alternatifs lancés par les cigarettiers eux-mêmes pour contrer l'érosion du marché du tabac : Philip Morris vient par exemple de sortir « Iqos », un semblant de cigarette électronique qui contient du tabac chauffé et qui reste donc cancérigène. Le cynisme des cigarettiers va jusqu'à proposer leurs substituts chez les buralistes afin de ramener les ex-fumeurs sur les lieux de vente du tabac...

« Vapoter constitue une réduction du risque », poursuit Mme Colot. « Il ne faut pas culpabiliser d'y être « accro » car si on n'échappe pas à la nicotine en vapotant, on évite quand même les 3.999 autres ingrédients de la cigarette, et sa combustion qui est la plus dangereuse pour la santé. »