27,6 millions d’euros pour une toile de Schiele: un record mondial

« Häuser mit bunter Wäsche (Vorstadt II) » (maison avec lessive, banlieue II) était mis en vente par le musée Leopold de Vienne.

Le musée a vendu la toile afin de payer les 19 millions de dollars qu’il doit régler pour conserver une autre œuvre de Schiele, le « portrait de Wally » (son amante), à l’issue d’une bataille juridique de 12 ans aux Etats-Unis. Le portrait avait été volé pendant la période nazie à une galerie juive de Vienne.

Le paysage, exécuté alors que l’artiste était au sommet de son art -il est mort très jeune, à 28 ans en 1918 - est un des rares paysages urbains peints par Schiele, dont on connaît surtout les nus et les portraits.

Egon Schiele s’est inspiré pour cette toile de la ville de Krumau, dans le sud de la Bohème, où sa mère est née et où Schiele et son amante Valerie (Wally) s’étaient réfugiés en 1911 pour fuir l’ambiance étouffante, selon eux, de Vienne.

Le tableau est une des pièces vedettes des grandes ventes d’art moderne et impressionniste de Christie’s et Sotheby’s à Londres mardi et mercredi, où les maisons de ventes espèrent recueillir à elles deux plus de 200 millions de livres (325 millions de dollars).