Nouveau club de Salvatore Curaba: au Tivoli en 2018?

Ancien joueur de la RAAL et du Sporting Charleroi et aujourd’hui manager réputé de la société informatique EASI, Salvatore Curaba a été désigné officiellement ce jeudi soir premier ambassadeur du nouveau projet de ville.

Il en a profité pour faire au Louv’Expo une annonce étonnante : « Je m’engage à construire un nouveau club à La Louvière, un club où chacun pourra se retrouver, où tous les Louviérois se reconnaîtront. Je vais entreprendre des contacts pour que ce projet se fasse tous ensemble, car je voudrais que ce soit le projet de chacun, et que ce club soit réellement le club d’une ville. »

Il nous précisera par la suite avoir noué le tout premier contact en ce sens jeudi matin, et que sa volonté est bien de jouer au Tivoli. Ce vendredi, Salvatore Curaba apportait encore plusieurs précisions sur sa page Facebook :

« En tant que premier ambassadeur de La Louvière :-), je m’engage à tout mettre en œuvre pour construire un nouveau club de foot à La Louvière, un club de foot auquel chaque Louviérois pourra s’identifier et dont chaque supporter sera fier.

Ce sera un projet difficile et long mais je ne vois aucun obstacle insurmontable. Pour y arriver, et ce sera indispensable, j’aurai toutefois besoin du soutien de tous les Louviérois. Ce sera d’ailleurs notre club et pas mon club.

Comme je l’ai fait pour EASI, mon ambition est de construire un club solide, avec d’excellents moyens financiers. Un club structuré et organisé avec énormément de transparence.

L’objectif est de démarrer pour la saison 2018-2019. Nous avons plus de 12 mois pour réussir ce démarrage. J’espère que nous pourrons racheter un matricule.

L’école des jeunes sera une de nos priorités. Pourquoi pas, à terme, devenir l'une des meilleures écoles de jeunes de Belgique ?

La prochaine étape est de constituer l’équipe qui va construire ce nouveau club. Comme je l’ai également fait pour EASI, nous allons vraiment innover dans la manière de gérer un club de football.

C’est une magnifique aventure qui se présente à nous tous. Je suis sûr qu’il y aura des retombées sur notre chère ville de La Louvière et sa réputation.

Je vous tiendrai informé régulièrement de l’avancement de ce dossier. »