Salon du Bourget: Demotte fâché contre les ministres fédéraux qui ont snobé les entreprises wallonnes

La visite des ministres fédéraux orientée essentiellement au bénéfice d’entreprises flamandes relève d’un comportement anormal ”, estime Rudy Demotte en réaction au déroulement mercredi de la Journée belge au salon de l’aéronautique du Bourget.

Philippe Suinen, le patron de l’Agence wallonne à l’exportation, s’était plaint que la visite des parlementaires fédéraux, conduite par le secrétaire d’État à la Mobilité Etienne Schouppe, s’était focalisée sur huit entreprises flamandes... et une wallonne. Ces accusations sont réfutées par le cabinet Schouppe. La Sabca, présente à Charleroi, ne peut pas être considérée comme flamande, estime-t-il.

Pour Rudy Demotte “ s’il y a bien un niveau de pouvoir qui doit garder un équilibre entre les différentes composantes du pays, c’est le niveau fédéral. Que les politiques aient des différends est une chose. Qu’il en résulte que des entreprises ou une Région soient négligées est inacceptable ”.

La délégation, emmenée par Pieter De Crem, comportait le ministre de l’Entreprise Vincent Van Quickenborne, le secrétaire d’État à la Mobilité Etienne Schouppe et la ministre des PME Sabine Laruelle. Versés dans le groupe d’Etienne Schouppe, les parlementaires étaient issus de la commission Défense... et un seul venait du sud du pays. “ Je déplore avoir été le seul francophone à avoir répondu à l’appel. Nous nous étions accordés au sein de notre groupe politique pour qu’une seule personne fasse le déplacement ”, explique Anthony Dufrane (PS). Le MR Denis Ducarme s’est rendu au Bourget, mais en dehors de la délégation. Christophe Bastin (cdH) qui siège par ailleurs à la commission Infrastructure, a été retenu par d’autres obligations. Y.H.