Hôtel balayé par une avalanche dans les Abruzzes: "Aucun signe de vie" des 29 personnes qui se trouvaient à l’intérieur (vidéos)

Une avalanche a dévasté dans la nuit un hôtel abritant 29 personnes, faisant de nombreux morts selon un secouriste, dans une zone de montagne isolée en Italie proche de celle touchée par plusieurs séismes. « La situation est dramatique. Aucun signe de vie » n’émerge pour l’instant des décombres, a déclaré M. Cari.

Quelque 35 pompiers et leurs chiens, arrivés dans la matinée en hélicoptère ou en fin de matinée dans la colonne mobile des secours qui s’est lentement frayé un passage dans un mur de neige, participent aux opérations aux côtés des équipes alpines de la police arrivées dans la nuit à ski.

« La structure a été frappée de plein fouet par l’avalanche, qui l’a dépassée en l’ensevelissant », a-t-il ajouté. « Des matelas ont été traînés sur des centaines de mètres et la zone des recherches est donc très large ». « Il y a des tonnes de neige, mais aussi des troncs d’arbres et des débris partout », a-t-il expliqué. « Maintenant, nous cherchons à récupérer les corps », a insisté le porte-parole des pompiers, tout en assurant que les secouristes ne perdaient jamais espoir de retrouver des survivants.

(Photo : Reuters/Vigili del Fuoco)

Deux personnes en hypothermie ont pu être secourues hors de la structure principale, mais plus aucun signe de vie n’émergeait des décombres, d’où une première victime a été extraite, en début d’après-midi, selon les secouristes cités par ces médias.

L’un des survivants, Giampiero Parate, 38 ans, hospitalisé à Pescara, sur la côte, était sorti chercher des médicaments pour sa femme dans sa voiture quand l’avalanche a frappé. Il a réussi à s’extraire mais n’a pas pu retourner dans l’hôtel et s’est réfugié dans sa voiture.

L’un de ses amis, Quintino Marcella, a raconté à l’agence AGI qu’il l’avait appelé à l’aide mercredi vers 17h40 et lui avoir encore parlé jeudi matin: «Il était un peu confus mais il pleurait, désespéré, parce qu’il s’inquiétait pour ses enfants de 6 et 8 ans et pour sa femme».

Selon la Protection civile, citée par la presse, il y avait mercredi 22 clients et 7 membres du personnel à l’hôtel Rigopiano, une élégante structure de trois étages avec piscine chauffée et sauna située près de Farindola, dans les Abruzzes.

L’hôtel est désormais presque entièrement enseveli, selon des images aériennes fournies par les pompiers, qui montrent aussi des voitures retournées, à moitié ensevelies sous la neige. Des images de l’intérieur filmées par la police montrent un hall et des couloirs vides, et apparemment intacts, mais aussi d’autres endroits emplis d’amas de neige, de roches et de débris.

(Photo : Reporters/DPA/Vigili del Fuoco)