Un quinquagénaire se crée un faux profil sur Facebook et séduit sa belle-fille de 14 ans

Interpellé et placé en garde à vue en début de semaine, il a été mis en examen pour “ atteinte sexuelle et propositions sexuelles en utilisant un moyen de communication électronique ” à une mineure de moins de 15 ans, ainsi que pour détention d’images pédopornographiques.

Cet homme est soupçonné d’avoir, entre août et décembre 2010, entretenu une relation amoureuse consentie avec son ex-belle fille, et d’en avoir tiré des vidéos à caractère sexuel, après avoir utilisé un stratagème pour se rapprocher de l’adolescente.

Sur le réseau social Facebook, il s’était fait passer pour quelqu’un de plus jeune et était devenu ami avec l’adolescente.

Sa mère, qui s’est aperçue de la relation entre son ex-compagnon et sa fille, a déposé plainte fin mai.

Le procureur de la République de Moulins a ouvert une information judiciaire. Le suspect, qui n’a aucun antécédents et encourt jusqu’à cinq ans de prison, a été placé sous contrôle judiciaire avec, notamment, l’interdiction d’entrer en contact avec la jeune fille.