Anderlecht – Standard (0-0): les Rouches résistent après avoir été réduits à dix puis à neuf contre onze

Avant de prendre la route en direction du stade Constant Vanden Stock, la donne était très claire pour les Rouches. Avec sept points de retard sur les Gantois, la victoire dans ce nouveau Clasico était nécessaire, sous peine de peut-être déjà faire une croix sur les Playoffs 1. Les Anderlechtois sont par contre arrivés nettement plus sereins dans leur enceinte. Il faut dire que les Mauves pouvaient réaliser une bonne opération en haut de tableau. La défaite du FC Bruges contre les Buffalos (2-0) offrait la possibilité aux Bruxellois de prendre la tête de la D1 en cas de succès.

Pour ce match, René Weiler décidait de titulariser d’entrée Trebel. Du côté liégeois, Sà et Enoh commençaient ce Clasico sur le banc. Quand à Dossevi et Laifis, ils étaient titularisés. Cette joute débutait avec une minute d’applaudissements suite au décès de Madame Buffel. Et ce match commençait par un premier fait important. Mladenovic était exclu après 70 secondes de jeu. Pour quelle raison ? Un coup de coude donné à Chipciu ! Une phase qui fait polémique sur les réseaux sociaux.

Dans la foulée, le portier du Standard devait déjà sortir le grand jeu en repoussant un envoi dangereux de Teodorczyk. Après huit minutes de jeu, c’est une frappe de Trebel qui terminait sa course sur le poteau, la balle était ensuite repoussée par Gillet. Il n’y en avait donc que pour le RSCA ! Globalement, il s’agissait d’ailleurs d’une première période à sens unique. Les Mauves attaquaient, la défense liégeoise souffrait et Gillet faisait le show entre ses perches. Quant aux Rouches, ils tentaient de répondre, mais c’était évidemment compliqué en infériorité numérique…

Dès la reprise, Obradovic se jouait du flanc droit du Standard avant de décocher un envoi puissant. La sphère terminait sa course sur la barre transversale. Nuytinck trouvait le chemin de filets à la 68e, mais ce but était annulé très logiquement pour un hors-jeu. La pression des visités était de plus en plus intense. Les occasions se multipliaient. Quand ce n’était pas Gillet qui réalisait un arrêt de grande classe, c’était un manque de précision en zone de conclusion qui empêchait l’ouverture du score.

Après 89 minutes de jeu, Belfodil était exclu après avoir donné un coup de pied volontaire à un Mauve. Dans la foulée, les visités manquaient plusieurs nouvelles opportunités d’ouvrir la marque. C’est donc sur le score de 0-0 que les adversaires du jour se quittaient.