Lancement d’une coopération transfrontalière franco-belge dans l’agroalimentaire

Le projet «Développement d’une Filière Agroalimentaire Durable Transfrontalière (AD-T)» a été officiellement lancé mardi à Gussignies, village français frontalier située tout près de l’entité de Honnelles, dans le Hainaut. Ce projet a pour objectif de soutenir et d’accompagner les TPE/PME, belges et françaises, actives dans le secteur agroalimentaire dans leurs démarches de développement transfrontalier.

Le projet «Filière AD-T» se veut un tremplin commercial pour les entreprises belges et françaises de l’agroalimentaire. Il entend ainsi mettre en réseau les acteurs de la filières agroalimentaires, pour, notamment, leur permettre de se connaître, de nouer des relations d’affaires, de booster la complémentarité plutôt que la concurrence.

Il a également pour objectif d’encourager la mobilisation du consommateur vers une alimentation durable et le développement économique des PME agroalimentaires de la zone concernée. «Filière AD-T» veut également promouvoir les savoir-faire agroalimentaires transfrontaliers ainsi que proposer des services d’encadrement individuel et collectif aux TPE-PME locales, entre autres dans le suivi de formalités administratives.

Le budget global de ce projet, qui durera jusqu’au 30 septembre 2020, est de 3,5 millions d’euros dont 50 % financé par le FEDER (1.788.719 euros) et le solde par les opérateurs et d’autres financeurs publics.