La Belgique vend ses produits électroniques trop chers par rapport à ses pays voisins

C’est ce que montre une nouvelle étude de Test-Achats.

Les différences de prix varient selon les régions. Dans certaines catégories, les économies peuvent être substantielles: 27 % pour la photo/vidéo, 18 % pour les CD/DVD et 14 % pour l’audiovisuel, selon les résultats d’une enquête de Test-Achats qui a comparé les prix pour 7 catégories de produits dans 14 villes belges et 8 étrangères.

Test-Achats a comparé les prix dans cinq zones frontalières de 206 produits dont des enregistreurs DVD, des GPS et de télévisions. La Belgique qui est quasiment toujours la zone la plus chère, est en moyenne 9 % plus coûteuse que la zone la moins chère.

Par rapport à l’ouest de la Belgique (Mons, Tournai, La Louvière et Courtrai), la région du Nord de la France (Lille, Maubeuge et Valenciennes) est globalement 5 % moins chère.

Maastricht est 8 % moins chère que les villes de Hasselt et de Tongres voire 17 % pour la photo/vidéo. Les écarts de prix les plus importants se situent entre le Luxembourg et la zone de Bastogne et Arlon, le panier luxembourgeois étant 12 % moins cher.

Avec ses 21 %, la TVA belge sur les produits visés est plus élevée que celle au Luxembourg (15 %), en Allemagne et aux Pays-Bas (19 %) et en France (19,6 %). La TVA ne peut toutefois expliquer à elle seule ces différences de prix, conclut Test-Achats.