Les routes belges fatales à 10,9 millions d’animaux en 2016

Les trois espèces les plus souvent victimes du trafic belge sont les crapauds, les hérissons et les renards.

Chaque année, deux périodes sont critiques pour les animaux sur les routes. La première est celle de février et mars, lorsque les crapauds se rendent vers la mare où ils se reproduisent. La seconde comprend les mois d’août et septembre, quand les jeunes hérissons, écureuils et belettes sont chassés du nid parental et partent à la recherche d’un nouvel habitat.

«Durant cette période, les jeunes animaux parcourent de grandes distances», explique Diemer Vercayie de Natuurpunt. Le réseau routier belge, avec 5,3 kilomètres de routes par kilomètre carré est l’un des plus denses d’Europe, souligne l’organisation.