Une Anversoise a fait dormir son mari durant deux ans dans la niche du chien, lui donnant des restes de nourriture et sans l’abreuver

Comme l’expliquent nos confrères du Nieuwsblad, Taja D., une Anversoise, vient d’être condamnée à une peine de prison de 5 ans. Elle était poursuivie pour, notamment, avoir arnaqué plusieurs hommes. Mais sa plus grosse performance est d’avoir forcé son mari à dormir dans la niche du chien, durant deux ans, entre 2012 et 2014. L’homme ne recevait à manger que des restes de viandes et devait aller s’abreuver à l’étang. Il recevait par ailleurs souvent des coups violents sur le crâne.

« Je n’ai plus mangé de nourriture chaude depuis plusieurs années. Je devais faire avec des restes de pain et de viande que je mangeais dehors » avait expliqué la victime lorsque les faits avaient été découverts. Ce qui est étonnant, c’est que l’homme restait attaché à sa femme : « Mon client est toujours marié et heureux », déclarait son avocat en novembre. « Il est très reconnaissant envers sa femme, qui l’avait aidé à arrêter de boire ».

En plus de sa peine de prison, Taja a finalement été condamnée à une amende de 200.000 euros de dommages et intérêts à verser à son ancien mari. Mais cette sentence tombe trop tard. En effet, l’homme est décédé il y a quelques jours.