Pakistan: l’explosion de Lahore pas due à une bombe mais bien à une fuite de gaz

L’explosion qui a ravagé jeudi un immeuble de Lahore, tuant sept personnes selon un nouveau bilan, n’est pas due à une bombe comme annoncé initialement par la police mais à une fuite de gaz, ont affirmé vendredi les autorités locales. « L’explosion d’hier est un accident. Elle n’a pas été causée par des explosifs ou à attribuer au terrorisme », a déclaré Rana Sanaullah, ministre de la Justice de la province du Pendjab dont Lahore est la capitale, lors d’une conférence de presse. « La présence de bonbonnes de gaz et de fuites sur le site a été confirmée », a-t-il ajouté : « ce matin nous avons reçu les rapports d’enquête et les résultats et la conclusion sont qu’il n’a pas été trouvé d’explosifs ou de matériaux similaires ». Le bilan de l’explosion est désormais de sept morts et 28 blessés, a précisé le ministre.