Ixelles: «Pyjama pour six», le retour du boulevard au TTO

N’y allons pas par quatre chemins, « Pyjama pour six » est sans doute la meilleure pièce, où en tout cas la plus drôle, de la cuvée 2016-2017 du TTO. On aurait pu déjà le dire rien qu’à la lecture du programme vu le casting. Mais aussi parce que la pièce est signée Marc Camoletti, à qui l’on doit déjà l’excellent « Boeing boeing ».

On retrouve d’ailleurs dans « Pyjama pour six » ce même principe de proposer aux spectateurs « une version dingo et moderne d’un classique du théâtre de boulevard ». Et dingo, c’est le mot.

Le pitch ? Accrochez-vous : Bernard invite son ami Robert à venir passer le week-end chez lui. Robert en est d’autant plus heureux qu’il est l’amant de la femme de Bernard, Jacqueline. Mais Robert n’est pas le seul invité : Brigitte, la maîtresse de Bernard, doit aussi débarquer. Et pour ne pas mettre la puce à l’oreille de Jacqueline, il la fait passer pour la maîtresse de Robert. Débarque alors, au milieu de tout cela, la bonne, qui s’appelle aussi Brigitte.

Vous avez suivi ?

Ne vous inquiétez pas, sur scène, tout est beaucoup plus clair.

Car c’est là la force de la pièce : bien qu’elle puisse paraître alambiquée, elle se déroule très simplement. Chaque nouveau mensonge vient s’ajouter presque naturellement au précédent, entraînant les personnages dans une spirale infernale de laquelle il est impossible de s’extirper, offrant aux spectateurs des situations hilarantes, bien servies par des comédiens au top de leur forme.

On ne présente plus Antoine Guillaume (Robert dans la pièce), évidemment. De « Cendrillon ce macho » à sa « Christmas Special », en passant par « Ciao ciao Bambino » ou encore « Irène de Langelée », il n’a eu de cesse de nous démontrer l’étendue de sa palette. Et tous ses homologues sont au niveau : Julie Duroisin en bonne un peu beauf, Catherie Decrolier en maîtresse de maison blessée, Coline Wauters en mannequin canon et enfin Camille Pistone, vraiment excellent en mari trompeur et trompé. Sans oublier Emmanuel Dell’Erba, l’invité surprise de fin de soirée.

« Pyjama pour six », de Marc Camoletti, jusqu’au 31 mars au Théâtre de la Toison d’Or (galeries de la Toison d’Or 396, à Ixelles). Du mercredi au samedi à 20h30, les dimanches 5 et 19 mars à 14h. Infos : www.ttotheatre.be