André Liesse: «On a vendu l’âme du club de Couillet»

S’il a quitté la présidence du RACS Couillet à l’époque où le club avait rejoint la D3 nationale en le laissant aux mains de son ami Roberto Leone, André Liesse a toujours gardé un œil attentif sur un club dont il a présidé les destinées pendant une trentaine d’années.

Aujourd’hui, ce Couilletois dans le cœur et dans l’âme a décidé de sortir de l’ombre parce qu’il ne parvient pas à digérer la décision de la vente du matricule historique du RACS Couillet et il ne mâche pas ses mots...

Retrouvez l'intégralité de ce dossier dans notre nouvelle édition digitale de La Nouvelle Gazette Charleroi