Tour de France: la liste officielle des engagés

Gain d'étapes ou classement général, chaque équipe a ses propres objectifs dans le Tour de France qui démarre ce samedi de Vendée. Les équipes sont désormais officielle. Plus question d'y toucher même en cas de maladie, chute ou tout autre raison. Petit tour des effectifs.

Saxo Bank: Chez les "Danois", c'est évidemment tout pour Contador, candidat à une quatrième victoire et dernier vainqueur du Giro. C'est l'objectif unique de la formation de Riis. Pas question de se disperser dans des échappées vaines dans les premières étapes.

Team Leopard -Trek: Le groupe, Cancellara inclus, est au service des frères Schleck. Objectif maillot jaune pour l'un des deux, a priori Andy.

Euskaltel: L'équipe basque est attendue du côté de Luz-Ardiden. Mais Samuel Sanchez, au pied du podium en 2010, peut briller ailleurs. Cette équipe compte également beaucoup de coureurs capables de s'immiscer dans des escarmouches, notamment dans les étapes accidentées.

Omega Pharma: La première semaine est favorable à Gilbert, la suite à Van den Broeck qui vise le podium à Paris. Il avait terminé 5e en 2010.

Rabobank: La formation néerlandaise joue à fond la carte Robert Gesink, possible trouble-fête. Le jeune grimpeur Bauke Mollema, très en vue sur le dernier Giro, découvre le Tour.

Garmin: Hushovd et Farrar se répartissent les étapes de plaine. Hesjedal et Vande Velde s'occupent du classement général, bien aidés par les rouleurs Millar, Danielson et Zabriskie.

Astana: Vinokourov rêve du maillot jaune pour sa dernière apparition, son équipe est bâtie pour l'aider.

RadioShack: Quatre pointes pour l'après-Armstrong. Qui sera le plus performant, entre Brajkovic, Horner, Klöden et Leipheimer?

Movistar: Faute de grand leader, l'équipe espagnole s'adapte et se tourne vers les étapes. Attention au vadrouilleur Kiryienka et aux sprinters Ventoso et surtout Rojas, un champion d'Espagne très à l'aise également sur les profils escarpés.

Liquigas: Malgré un printemps contrarié, Basso garde une motivation intacte. Szmyd est là pour l'aider dans la montagne, Oss dans la plaine. Ce sont ses deux principaux lieutenants.

AG2R La Mondiale: Roche et Péraud sont les leaders mais l'équipe française possède d'autres atouts pour les succès d'étapes (Gadret, Riblon).

Sky: Sur sa lancée du Dauphiné libéré, Wiggins pense au top 10 et rêve de podium. Point d'interrogation pour Boasson Hagen, en retrait l'an passé.

Quick Step: Succès d'étape au programme pour l'équipe belge qui fait confiance à Chavanel, nouveau champion de France, et à Boonen, de retour sur le Tour.

FDJ: Casar, une valeurs sûre, a pris l'habitude de faire mouche sur le Tour. Roux veut l'imiter.

BMC: Evans, malchanceux l'an passé, veut remonter sur le podium. Hincapie, 16 Tours au compteur, lui apporte son expérience.
    
Cofidis: Moncoutié retrouve le Tour après une parenthèse d'un an. Taaramae joue le maillot blanc, Dumoulin le succès d'étape.



Lampre: Cunego, rassuré par le Tour de Suisse, cherche l'ouverture. A 37 ans, Petacchi veut encore s'illustrer au sprint.

HTC: Le train de Cavendish doit l'emmener à conclure le plus souvent possible. Tony Martin vise le top 10.

Europcar: Voeckler, en capitaine exemplaire, tire le groupe vers le haut. Kern et Rolland, sur la lancée de leur beau Dauphiné, espèrent surprendre.

Katusha: En l'absence de Rodriguez, place aux Russes. Galimzyanov, Ignatyev et autres Kolobnev sont tournés vers les étapes.

Vacansoleil: Pour ses débuts dans le Tour, l'équipe néerlandaise aligne des cartes pour différents terrains (Feillu, De Gendt, Leukemans, Hoogerland).

Saur-Sojasun: A 24 ans, Coppel est investi des responsabilités dans la dernière venue des équipes françaises sur le Tour.