Un inconnu fait livrer une statue de la liberté à DSK pour fêter sa liberté

La justice américaine a décidé vendredi dans la matinée de libérer Dominique Strauss-Kahn sur parole, mais sans abandonner les poursuites pour crimes sexuels, suite à des révélations sur le témoignage de son accusatrice qui la décrédibilisent.

Peu après 15H30, un livreur de “Balloon Saloon” a sonné à la porte d’entrée de la demeure luxueuse du quartier de TriBeCa, pour livrer une vingtaine de ballons, la plupart de couleurs bleu, blanc et rouge. L’un des ballons représentait une statue de la liberté.

Le livreur, Sean Hershkowitz, n’a pas donné l’identité du commanditaire. Il a néanmoins indiqué que le message accompagnant les ballons était: “savourez votre liberté à l’occasion de la fête de l’indépendance”.

Les Etats-Unis s’apprêtent à fêter lundi leur fête nationale, “Independence Day”, jour férié pour les Américains.

La voiture de police stationnée devant chez Dominique Strauss-Kahn a enclenché brièvement ses sirènes pour que le livreur s’en aille mais ce dernier a quand même réussi à livrer son cadeau, d’une valeur d’une cinquantaine de dollars, à l’homme qui est venu lui ouvrir la porte.

Fin mai, au même endroit, un autre plaisantin anonyme avait essayé de livrer des ballons aux couleurs du drapeau français et un requin gonflable mais un garde lui avait demandé de partir.