Ils "arrosent" des ASBL, souvent de leur région, et parfois sans lien avec leurs compétences: voici les étranges subsides distribués par les ministres wallons

Chaque ministre wallon dispose d’un budget destiné à aider, via des subsides, des ASBL travaillant dans un des domaines de compétences de ces ministres. Le député MR Jean-Paul Wahl a donc demandé à chaque ministre wallon (à l’exception du ministre-président Magnette), quelles étaient ces ASBL aidées et les montants qu’elles ont reçus.

À part le ministre Christophe Lacroix (PS), qui a rapidement répondu au député d’opposition, il a fallu patienter. Les ministres cdH (Prévot, Di Antonio et Collin) ont répondu en deux fois, se faisant un peu prier avant de fournir la liste complète des ASBL qui ont reçu des subsides. Deux ministres n’ont pas répondu à la demande: les PS Jean-Claude Marcourt et Éliane Tillieux. Nous les avons nous-mêmes sollicités, leur adressant la même demande que M. Wahl. En vain. Quant à Pierre-Yves Dermagne, qui vient tout juste de remplacer Paul Furlan, il est logique qu’il n’ait pu répondre. Et Furlan lui-même, qui a quitté sa fonction, n’est plus tenu de répondre au député, même pour des subsides accordés en 2015.

Il faut donc saluer les ministres qui ont joué le jeu et ont répondu à la question parlementaire. Les subsides portent sur l’année 2015.

Car cette question n’est pas vraiment innocente. Les ministres ont à leur disposition de l’argent susceptible de donner un coup de pouce à des associations de leur région. Des associations qui organisent des activités n’ayant pas grand-chose à voir avec les compétences du ministre.

Découvrez notre enquête exclusive sur notre nouvelle plateforme digitale de La Meuse.