Plan hiver de Charleroi: «Actions bien coordonnées»

Ce plan a consisté à renforcer les abris de nuit disponibles toute l’année, qu’il s’agisse de celui situé, avec ses trente lits, à Charleroi-Nord (« Abri Dourlet ») ou du « Triangle », à Mont-sur-Marchiennne, avec ses douze lits. L’abri de nuit supplétif de Dampremy a dû être activé, indique encore Laurent Ciaccia, le porte-parole du « Relais social ».

D’une manière générale, même si tous les chiffres de fréquentation de ces différents abris ne sont pas encore disponibles, on souligne du côté du « Relais social » la collaboration efficace entre les différents sites d’accueil, ou encore la maison d’accueil de jour « Le Rebond », à la Ville-Basse, ou des autres activités menées en rue pendant cette période.

Tenant compte du milieu très précarisé dans lequel évolue le « Relais social », le travail réalisé cet hiver permet aussi de constater que le partenariat avec la SNCB a bien fonctionné, quand la gare de Charleroi-Sud a permis d’héberger des demandeurs d’abri.