Laurent Cordier a-t-il été tué en pleine rue à Namur? Un appel à témoins vient d’être lancé par le Parquet

Le 6 avril dernier, Laurent Cordier, 52 ans, décède alors qu’il est sur le chemin du travail à Saint-Servais. Son corps est retrouvé à 5h25 route de Gembloux, à hauteur du Hall Octave Henri.

Le décès est suspect. Et pourtant, dans un premier temps, la Justice se fait très discrète jusqu’ici. Dans l’entourage de la victime, qui sera inhumée ce vendredi, on commence s’interroger. Une mort à Namur en pleine rue qui ne suscite aucune réaction visible… Y aurait-il un désintérêt de la police ou du Parquet ?

Il semble que ça ne soit pas le cas. « Je confirme que ce monsieur est décédé sur le chemin du travail », réagit la magistrate Charlotte Fosseur, Procureur de Namur faisant fonction. « L’origine du décès semble suspecte. Il y a bien des suspicions que ce soit un homicide volontaire (un meurtre, donc, NDLR). Pour le reste, l’enquête est en cours. »

Par ailleurs, un appel à témoins a justement été lancé ce jeudi à la demande du Parquet de Namur. « Dans le cadre de ce décès suspect, les enquêteurs sont à la recherche de témoins qui auraient vu la victime rejoindre à pied la gare de Namur depuis son domicile situé rue des Colonies à Saint-Marc ou qui auraient vu des agissements suspects à proximité de la découverte du corps de Laurent Cordier », explique ainsi le texte de l’appel à témoins. « Si vous avez vu Laurent Cordier rejoindre la gare de Namur ou si vous avez vu des agissements suspects à proximité du lieu de la découverte de son corps, veuillez prendre contact avec les enquêteurs. »

Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, il est conseillé de prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300. Il est possible également de réagir via email : avisderecherche@police.belgium.eu