Invité à Bruxelles pour un colloque, un avocat kurde est empêché de quitter la Turquie

Cette interdiction a été prononcée en raison du fait que M. Demir défend des organisations kurdes désignées par Ankara comme terroristes et eu égard à l’état d’urgence. Le colloque de vendredi portait précisément sur l’état d’urgence et a permis de confronter différentes expériences à l’étranger, en France et en Italie, ainsi que d’analyser la pression sur la Justice en Belgique dans le contexte du terrorisme.