Les Turcs quittent de plus en plus la Belgique pour retourner en Turquie

C’est ce que rapportent Het Nieuwsblad et la Gazet van Antwerpen de vendredi.

«L’envie de s’établir en Turquie est très présente au sein de la communauté turque, surtout chez les jeunes», indique Zeynep Balci, de l’université d’Anvers, qui a étudié ce phénomène. «Les principales raisons évoquées sont la discrimination dans l’enseignement et sur le marché du travail. Ils sont souvent très instruits, mais éprouvent des difficultés à trouver un emploi

«J’ai aussi discuté avec des jeunes qui étaient déjà partis et qui se sont rendus compte une fois sur place que l’image qu’ils se faisaient de la Turquie ne correspondait pas à la réalité. Ils ne se sentaient pas Belges en Belgique, mais pas non plus Turcs là-bas