Présidentielle française: Macron est "un des rares candidats qui a parlé de l’Union européenne" selon Didier Reynders

« Il y a deux choses », a relevé Didier Reynders au micro de Bel RTL. D’une part, « faire battre (la candidate d’extrême droite) Marine Le Pen » et, d’autre part, « relancer la construction européenne. » Emmanuel Macron est « un des rares candidats qui a clairement parlé de l’Union européenne pendant la campagne. C’est une bonne chose que l’on puisse avoir à côté de soi des gens qui veulent vraiment discuter du projet européen, parce qu’il faut le reconstruire. Mais il faut rester dans l’Union européenne et continuer à partager un projet de paix en commun. »

Selon le chef de la diplomatie belge, les conséquences pour l’Union européenne d’une élection de Marine Le Pen seraient « très dangereuses. » « On est déjà dans le cadre du Brexit dans une situation compliquée (…), si on devait y ajouter un débat sur le maintien de l’un des pays clés de l’UE, je crois que ce serait le début d’un processus de fin. »