Bruxelles: les appareils dentaires séduisent de plus en plus d’adultes

1

Cliniques Saint-Luc:

déjà 25% d’adultes

En dix ans, le Dr Myriam Delatte, spécialiste en orthodontie, aux Cliniques Saint-Luc, à Woluwe-Saint-Lambert, a remarqué que le nombre de patients adultes est passé de 10 à 25%. Elle explique cette augmentation de différentes manières. “ Les personnes ont de plus en plus conscience que ce genre de traitement n’est pas réservé qu’aux enfants. Ensuite, les techniques ont fortement évolué. Les appareils dentaires sont devenus de plus en plus discrets. Un élément non-négligeable pour les adultes qui mènent une vie sociale. ” Certains orthodontistes deviennent, par le bouche à oreille, des spécialistes des plus de 18 ans.

2

Hôpital Brugmann:

dans un souci esthétique

À Brugmann, il est difficile de chiffrer le nombre d’adultes même si le Dr Ghoorbin, du service Orthodontie de Brugmann à Laeken, constate une augmentation croissante. Deux cas de figures sont le plus fréquemment observés. “ Soit ils sont envoyés par leur dentiste pour un problème fonctionnel. Soit ils viennent dans un but esthétique. Dans ce cas-là, nous observons souvent qu’il existe également un problème fonctionnel. Les deux sont souvent liés ”, développe le Dr Ghoorbin.

3

Hôpital Erasme:

une majorité de femmes

Du côté de l’hôpital Erasme, à Anderlecht, les patients adultes représentent moins de 10% de la patientèle même si celle-ci est en hausse. À Erasme, les adultes viennent principalement pour un problème d’occlusion. Un autre constat: les femmes sont plus nombreuses. “ Elles font plus attention à l’aspect esthétique. De plus, ce sont généralement les mères qui accompagnent les enfants. De ce fait, elles commencent à se poser des questions sur leur propre dentition ”, explique le Dr Régine Glineur, chef du service Dentisterie.

I. A.

Plus d’infos dans La Capitale de ce vendredi.