La Redoute reste à Estaimpuis

« Nous avions avant la réunion fait une consultation des travailleurs. Ils se sont exprimés, anonymement, à 35 % contre la proposition de délocalisation », explique Anne-Claire Deldicque, permanente CGSLB.

Les syndicats ont dès lors de mandé à la direction d’appliquer la loi Renault. « La direction s’est alors retirée pour en discuter. Et quand elle est revenue, elle nous a dit qu’elle refusait les négociations et qu’elle préférait renoncer à la délocalisation. » La Redoute Estaimpuis restera donc sur le site actuel et les conditions de travail seront améliorées. Le bâtiment, qui appartient à la commune d’Estaimpuis, a besoin d’un gros coup de neuf. La direction a donc annoncé qu’elle prendrait langue avec le bourgmestre, Daniel Senesael, pour améliorer ce qui doit l’être.

Pour les syndicats et les travailleurs cette nouvelle est un soulagement. « C’est une bonne nouvelle pour l’emploi dans la région. »