«En radio, ce n’est pas évident les voix de femmes»: le CSA saisi de 3 plaintes pour des propos tenus par le directeur des radios de la RTBF

Francis Goffin était interrogé dans le magazine Moustique sur la présence de femmes dans la nouvelle grille de la radio La Première. Il répond notamment qu’en « radio, ce n’est pas évident les voix de femmes, objectivement pour des raisons de texture (…). La majorité des radios généralistes sont masculines. On n’a pas de quotas, néanmoins, on regarde la qualité des gens. On s’est rendu compte que les grands journaux de 8h00, 13h00 et 18h00 sont présentés par des voix féminines. Ça apporte de la fraîcheur ».

Trois plaintes sont arrivées au secrétariat d’instruction du CSA. Ce dernier n’est cependant pas compétent pour traiter ces plaintes, les propos ayant été tenus dans la presse écrite. Il rappelle tout de même que le contrat de gestion du service public francophone contient diverses dispositions pour instaurer « le respect et la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes comme valeurs fondamentales et comme engagements ».

Le conseil de l’audiovisuel a transféré les réclamations à l’administrateur général de la RTBF, Jean-Paul Philippot, afin qu’il puisse y apporter d’éventuelles suites. Il est également en discussion avec l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes pour qu’il prenne en charge les plaintes.