Mort du chorégraphe Roland Petit, mari de Zizi Jeanmaire

Né le 14 janvier 1924 à Villemomble (nord-est de Paris) d’une mère italienne et d’un père cafetier aux Halles, un quartier populaire de la capitale française, il avait débuté à 10 ans à l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris.

Dès leur création, ses chorégraphies, qui témoignent de sa conception théâtrale du ballet, deviennent des classiques et entrent au répertoire. Son ballet “ Carmen ” (1949) avec Zizi, marque le début de sa notoriété.

A son retour des Etats-Unis, Roland Petit adapte la comédie musicale américaine au goût français et monte avec “ la Revue des Ballets de Paris ”, “ Mon truc en plumes ”, pour Zizi (1961-62). En 1966, il triomphe avec “ L’Eloge de la folie ”.

Nommé en 1970 directeur de la danse à l’Opéra de Paris, il renonce rapidement à sa charge et monte de grands spectacles au Casino de Paris qu’il a racheté. Puis le couple abandonne l’entreprise en 1976.

A l’automne dernier, il était revenu à l’Opéra de Paris avec trois de ses plus célèbres ballets: “ Le Rendez-vous ”, “ Le Loup ” et “ Le Jeune homme et la mort ”.

Roland Petit habitait depuis une dizaine d’années à Genève. Il a eu avec son épouse Zizi Jeanmaire une fille, Valentine.