L’auteur de l’attentat de Manchester était en contact avec l’État islamique via la Belgique, selon le New York Times

C’est du moins ce qu’affirme le Laatste Nieuws ce mardi matin, qui relaye des informations du New York Times. Selon deux sources en Europe, mais également aux USA, Salman Abedi, le kamikaze qui s’est fait exploser près de la Manchester Arena a été accueilli par des membres de la filière Katibat Al-Battar une fois arrivé en Lybie. C’est cette branche de l’État islamique qui avait accueilli de nombreux combattants français et belges il y a quelques années. Parmi ceux-ci, Abdelhamid Abaaoud, le terroriste molenbeekois, considéré comme un des cerveaux des attentats de Paris et Bruxelles.

Selon le quotidien américain, Salman Abedi est resté en contact avec lui à son retour en Angleterre. Directement, mais également via une personne de contact, qui voyageait entre la Belgique et l’Allemagne. Il se pourrait que cette personne soit un proche d’Abaaoud. Et il n’est pas impossible qu’elle ait joué un rôle important dans la mise en place du bain de sang du 22 mai dernier.