Tour 11e étape - Philippe Gilbert: “trop dangereux pour sprinter”

“De plus nous avions décidé d’à nouveau tout faire pour Greipel.

C’est dommage évidemment d’avoir perdu le maillot vert, mais le Tour dure jusque Paris. Nous verrons bien où je peux encore saisir ma chance. Dans les cols peut-être. Cela commence demain (jeudi).

Maintenant que Jurgen Van den Broeck n’est plus là, je peux naturellement rouler pour moi. Mais il faut voir maintenant comment les jambes vont réagir dans les Pyrénées.”