La télé par câble: bientôt plus d’offres et moins chères

C’est ce qu’a indiqué lundi soir la Conférence des régulateurs du secteur des communications électroniques (CRC), qui rassemble les différents régulateurs média du pays, dans un communiqué.

La CRC a publié lundi les décisions qui, ensemble, couvrent les différentes activités commerciales du “triple play”, à savoir l’abonnement à la télévision, à internet et à la téléphonie fixe.

Ces mesures entreront en vigueur à partir du 1er août 2011, mais il faudra encore attendre de 12 à 15 mois avant que les opérateurs alternatifs puissent proposer leur offre sur le marché, a indiqué Luc Hindryckx, président du régulateur belge des services postaux et des télécommunications (IBPT).

“Ces décisions donneront plus de choix au consommateur et apporteront une nouvelle dynamique dans le secteur”, a-t-il ajouté.

Concrètement, les câblo-opérateurs Brutélé, Numéricable, Tecteo (Voo), AIESH et Telenet devront désormais fournir, à tout acteur qui en fera la demande, l’accès à une offre de revente de leur offre de télévision analogique. C’est également le cas pour leur plate-forme de télévision numérique, à l’exception de Belgacom qui fournit déjà des services numériques via son propre réseau DSL. Ils devront aussi permettre l’accès à une offre de revente de l’internet haut débit.

Belgacom pourra ainsi proposer une offre de télévision analogique, mais devra elle-même ouvrir son propre réseau pour une offre de télévision alternative. Les opérateurs alternatifs pourront donc aussi proposer une offre “triple play” via Belgacom.

Dans leur communiqué, les régulateurs soulignent que ces décisions interviennent à la suite “d’un certain nombre de problèmes sur les marchés justifiant une intervention régulatoire”. Ainsi, le jeu de la concurrence n’a pas engendré une diminution satisfaisante des prix pour le consommateur et, sans accès à une offre de revente de services TV, les opérateurs alternatifs n’ont pas pu se développer dans un marché concurrentiel.