La police n’a pas retrouvé de drogue au domicile d’Amy Winehouse

Des journaux anglais écrivaient dimanche qu’elle avait acheté une grande quantité de drogue, la veille de sa mort. Toutefois, la police n’a retrouvé aucune trace de stupéfiant à son domicile.

Lorsqu’elle est décédée, elle était en compagnie d’un garde de sécurité qui avait l’habitude de la suivre. C’est lui qui a retrouvé le corps.

Amy Winehouse avait vu son médecin quelques heures avant de mourir. Celui-ci a déclaré qu’il n’avait rien remarqué d’anormal chez la jeune femme, qu’elle semblait plutôt bien se porter et qu’il n’avait pas d’inquiétude pour elle.