Un Sud Africain joue les morts-vivants bien malgré lui

L’homme dont l’identité n’a pas été révélée avait souffert d’une crise d’asthme et été déclaré mort tant par sa famille que par le croque-mort local. Même diagnostic chez le propriétaire de la morgue qui avait vérifié ses battements de coeur et son pouls à l’arrivée.

Le soit-disant cadavre avait été enveloppé dans un sac plastique zippé et placé comme il se doit dans réfrigérateur. Il y est resté un jour avant que les membres du personnel ne l’entende crier. Croyant un fantôme, il se sont enfuis. Le propriétaire lui-même avoue: ”J’étais aussi effrayé. ” Après qu’il soient revenus et aient averti la police, ils ont ouvert le frigo et découvert l’homme en vie, tout tremblant et frissonnant.

”Il réclamait de l’aide et a mis toute la morgue en émoi ”.

Le ”ressuscité ” a été soigné pour hypothermie et déshydratation dans un hôpital voisin et son état est stable. Il se remet à présent chez lui de cette expérience bizarre et traumatisante.

Le responsable de la Santé pour la région Est du Cap exhorte les Sud Africains à ne pas conclure trop vite au décès de leurs proches. ”On commence à se demander combien de personnes pourraient être mortes de cette manière dans une morgue . ”