Une Brésilienne découvre un préservatif dans le fond du pot de sauce tomate

Pour cette découverte peu gastronomique, elle sera indemnisée à hauteur de 5.000 dollars, a rapporté mercredi le site Globo. C’est la sanction que la justice de l’Etat du Rio Grande do Sul (extrême sud du Brésil) a infligée à l’entreprise qui avait commercialisé la sauce pour “ dommages moraux ”. Elle a argumenté que la consommatrice et sa famille avaient été prises de nausées.

La sauce tomate avait servi à assaisonner des boulettes de viande et ce n’est qu’à la fin du repas que la consommatrice a vu du moisi au fond de la boîte et le préservatif enroulé dans ce qui restait de sauce.

Dans son jugement, le juge Joao Gilberto Marroni Vitola a qualifié la situation de “ scène grotesque ” ayant provoqué “ un profond dégoût de la famille ”.

Il précise que l’entreprise a allégué que tout le processus de production et d’emballage du produit était automatisé.

On se demande quand même que fait le personnel pendant les pauses...