Amy Winehouse serait morte d’avoir.... arrêté de boire

Les premiers éléments de l’autopsie ont montré qu’Amy Winehouse n’avait consommé ni drogue, ni alcool avant de mourir. Alors, on se demande toujours ce qui a provoqué sa mort brutale.

Ses proches essayent de comprendre. Pour son père, elle est morte d’une crise cardiaque qui aurait été provoquée par l’arrêt brutal de la consommation d’alcool. Selon un proche, son médecin lui aurait conseillé de réduire progressivement sa consommation d’alcool. “ Mais pour elle, dit-il, c’était tout ou rien. Et elle a arrêté totalement ”.

Le journal The Sun a interrogé un médecin sur cette hypothèse. Et pour lui, elle est plausible.