Deux touristes françaises violées et assassinées en Argentine

 Les corps des deux jeunes femmes ont été découverts dans la réserve naturelle de la Qebrada de San Lorenzo, un site touristique proche de Salta, à 1.600km au nord de la capitale argentine Buenos Aires.

Le juge Martin Pérez, chargé de l'enquête, a précisé à la presse que l'une des jeunes femmes avait reçu une balle dans le dos, l'autre une balle dans la tête, avec des signes d'abus sexuel. Le magistrat a ajouté que les enquêteurs disposaient de suffisamment d'éléments pour identifier génétiquement le coupable. Notamment, l'une des victimes tenaient des cheveux de son agresseur présumé dans son poing serré.

Dans un communiqué diffusé tôt dimanche matin, le ministère français des Affaires étrangères a confirmé que "deux ressortissantes françaises ont été assassinées dans la province de Salta", dans le nord-ouest de l'Argentine, où elles étaient en vacances.

"Notre ambassade à Buenos Aires ainsi que les services consulaires français en Argentine, en liaison étroite avec les autorités locales, sont pleinement mobilisés pour déterminer les circonstances de ce drame", précise le Quai d'Orsay,  ajoutant que le centre de crise du ministère est en contact avec les familles des deux Françaises. "Nous souhaitons que toute la lumière soit faite sur ces crimes et que les responsables soient identifiés et jugés", conclut le ministère.