Manchester touchée par ses premières émeutes (Photos et vidéos)

A Manchester, qui n'avait jusqu'à présent pas été touchée par les violences de ces derniers jours, une vingtaine de jeunes ont lancé des briques sur des voitures de police avant d'être dispersés,
et plusieurs magasins ont été incendiés.

 A West Bromwich, une localité proche de Birmingham, environ 200 personnes derrière des barricades ont envoyé des projectiles en direction des forces de l'ordre, incendié des véhicules et
vandalisé des magasins, selon la police et la BBC. A Wolverhampton, dans la banlieue de Birmingham, des magasins ont également été livrés à des pillages.

 Birmingham avait été le théâtre de violences dans la nuit de lundi à mardi, où des magasins du centre ville avaient été pillés et un commissariat de police incendié. Plus de 130 personnes ont été
interpellées après ces incidents.

 Depuis le début des violences samedi en Grande-Bretagne, les émeutiers ont souvent pris la police pour cible et 111 membres des forces de l'ordre ont été blessés à Londres.

 Aucun incident n'était répertorié dans la capitale mardi en début de soirée, mais la tension était perceptible, des commerçants ayant baissé leur rideau dès la fin de l'après-midi, notamment dans le
quartier de Camden, où la police patrouillait en force pour éviter de nouveaux incidents.