“ De nombreuses femmes nous ont raconté ce que DSK leur avait fait ”

Au cours d’une interview accordée à la chaîne France 24, Doug Wigdor, l’un des avocats de Mme Diallo, a dit: “ Nous avons parlé à de nombreuses femmes qui nous ont raconté ce qu’il leur avait fait, physiquement et psychologiquement ”.

Me Wigdor a par ailleurs assuré: “ lors du procès nous allons tenter d’exposer ces preuves pour montrer sa motivation et l’absence de consentement ” de Nafissatou Diallo. Celle-ci accuse DSK de l’avoir agressée sexuellement le 14 mai dans une suite de l’hôtel Sofitel de New York.

Dans le volet pénal de l’affaire, le parquet pourrait abandonner les accusations contre Dominique Strauss-Kahn, dont la prochaine comparution est prévue le 23 août à Manhattan.

M. Strauss-Kahn reste sous le coup de sept chefs d’accusation aux Etats-Unis, notamment tentative de viol, agression sexuelle et séquestration, qui peuvent lui valoir de nombreuses années de prison. Il est toujours privé de son passeport et ne peut quitter le territoire américain.

Lundi, Mme Diallo a porté plainte au civil et demande des dommages et intérêts d’un montant non précisé.