Mons: première belge! La première maison préfabriquée en paille se monte en 4 jours

Damien Hubert qui exerce la profession d’éco-conseiller à la ville de Mons n’est pas un novice dans le domaine. “ J’ai travaillé dans le bâtiment mais je recherchais des alternatives au traditionnel. Depuis 5 ans, je fréquente des chantiers participatifs où la paille est un matériau essentiel. Les performances énergétiques, le traitement des eaux sales par lagunage, le stockage des eaux de pluie, l’utilisation de toilettes sèches nous semblaient indispensables. ”

Danielle et Damien Hubert, maîtres d’œuvre, sont effectivement très impliqués dans la protection de l’environnement et l’héritage écologique qu’ils laisseront à leurs enfants. Famille, amis, riverains et membres de la société Pailletech s’affairent sur ce chantier hors du commun. Des ballots de paille qui servent de murs, voilà qui surprend!

Il s’agit effectivement de ballots livrés par un agriculteur. Contrairement à ceux que les fermiers confectionnent, ces paquets de paille pèsent 14 kg au lieu de 8.

Avantage de cette option: le coût! Le budget, hors terrain, pour une unifamiliale de près de 180 m2 ne doit pas dépasser 100.000 euros. Évidemment, les proprios font beaucoup eux-mêmes.