Un donneur de sperme australien ne peut pas prétendre au titre de parent

Le tribunal du district de Sydney a ordonné que le registre d’Etat civil enlève le nom du donneur de sperme et inscrive à la place celui de la partenaire de la mère biologique, sur l’acte de naissance.

Le juge Stephen Walmsley a reconnu que l’homme concerné dans cette affaire avait une véritable relation avec l’enfant, aujourd’hui âgé de quelques années. Mais il ne dispose d’”aucun droit contractuel” à devenir parent, pour avoir donné son sperme, a précisé le juge.

“J’ai beaucoup de sympathie pour (cet homme). Il a agi comme il pensait devoir agir au mieux pour l’enfant”, a déclaré le juge.

L’homme a déclaré être très déçu par cette décision et estime que la loi devrait être modifiée afin de prendre en compte des cas comme le sien.