Mons: la première maison en paille de Belgique attire les curieux sur le chantier

Les médias se sont emparés du sujet qui pourrait bien être la maison du futur.

Mais la question que de nombreux lecteurs et internautes de La Province se posent concerne la protection contre l’incendie. Une maison en paille, on a l’impression que ça flambe à toute vitesse. “ Pas du tout, détaille le maître d’œuvre. C’est vrai que la paille prend feu mais pas les ballots, ils se consument. Dans notre cas, les ballots qui servent de mur sont tellement compressés (de 8 kg au champ, ils pèsent 14 kg pour la construction) qu’il n’y a pas d’oxygène. En outre, la paille est recouverte de 4 à 5 cm d’enduit en terre. Les panneaux de bois dans lesquels sont enchâssés les ballots seront eux-mêmes recouverts de matériau naturel. Tous les câbles électriques seront gainés afin d’éviter un court-circuit. Les normes de résistance au feu sont prouvées et de fait, nous n’avons eu aucun problème à trouver une compagnie d’assurance.

Une aventure à suivre sur notre galerie photos installée sur www.laprovince.be/paille