Mexique: une fusillade à l'extérieur d'un stade

Peu avant 20H00 locales (01H00 GMT), à la 40e minute de ce match de 1re division, une fusillade a éclaté près du stade de Santos Modelo entre les suspects présumés et les forces de l'ordre. Selon le procureur, la fusillade a éclaté à un barrage de police quand trois camions ne s'y sont pas arrêtés et que des hommes armés à bord des véhicules ont ouvert le feu en direction la police.

La fusillade a fait un blessé léger dans les rangs de la police et, en un peu plus d'une heure, le stade Santos Modelo d'une capacité de 30.000 spectateurs mais à peine à moitié plein a été évacué. La télévision a montré des images où, entendant les détonations, les joueurs ont quitté la pelouse courant vers les vestiaires pendant que la foule criait et essayait de s'échapper. Selon un journaliste sur place, les tirs on duré environ 15 minutes.

Dans une déclaration, le président du Mexique a "fermement condamné" les tirs à Torreon et dit que le gouvernement fédéral a déjà contacté les autorités de l'État de Coahuila pour "connaître les faits et traduire les responsables en justice."

Torreon est l'une des villes du nord du Mexique où des groupes rivaux se battent pour le contrôle du territoire du trafic de drogue. La violence liée au trafic de drogue au Mexique a fait plus de 41.000 morts depuis décembre 2006, lorsque le président Felipe Calderon est arrivé au pouvoir et a lancé une opération anti-drogue avec plus de 50.000 militaires.